Circuit - Andalousie - Les Trésors Andalous - du 2 au 9 MAI 2018

L'incomparable situation de l'Andalousie fait de cette terre depuis la préhistoire, un point important de rencontres et de cultures. L'Andalousie berceau de grands musiciens, de poètes et d'artistes, émerveille par son authenticité et sa culture.

à partir de 1350 € TTC
Circuit - Andalousie - Les Trésors Andalous - du 2 au 9 MAI 2018
Images

Andalousie
Andalousie

Ronda, le Tajo
Ronda, le Tajo

Séville, la Cathédrale
Séville, la Cathédrale

Cordoue
Cordoue

Grenade, l'Alhambra
Grenade, l'Alhambra

Les Alpujarras
Les Alpujarras

1er JOUR : PARIS/MALAGA
Rendez-vous à l’aéroport de PARIS.
Assistance aux formalités et embarquement à destination de Malaga. Arrivée à l’aéroport de Malaga et accueil par votre guide accompagnateur francophone.
Transfert dans un hôtel de la COSTA DEL SOL. Installation en hôtel 3 étoiles.
Dîner et nuit à l'hôtel.

JOUR 2 : COSTA DEL SOL / RONDA / CADIX
Petit déjeuner à l'hôtel.
Départ pour Ronda. Cette petite ville andalouse est coupée en deux par une immense gorge de 98 mètres de profondeur, le « Tajo ». Visite guidée des élégantes arènes de pierre, les plus anciennes d’Espagne (1785). Son célèbre toréador Pedro Romero fixa les règles de la tauromachie à pied. Du Pont Neuf, vous aurez une vue plongeante et impressionnante sur la gorge, les maisons suspendues et la vallée de la rivière Guadalevin. Vous entrerez ensuite dans le dédale de ruelles et petits palais aux magnifiques portails de la vieille ville qui rappellent que Ronda fut autrefois capitale d’un Émirat arabe. Visite de la Maison San Juan Bosco, petit palais de style moderniste dont les jardins surplombent le Tajo.
Déjeuner tapas au restaurant.
Route vers Cadix. Tour de ville de Cadix : capitale de la Costa de la Luz (Côte de la Lumière), elle est populairement connue comme La Petite Tasse d’Argent ou La Petite Havane pour ses maisons de couleurs. Ville ouverte aux tendances d’Orient et Occident, Cadix joua un rôle fondamental dans les relations avec le Nouveau Monde après le déclin du Port de Séville. Témoins de cette glorieuse époque sont la Cathédrale, les Palais, les tours-miradors depuis lesquelles on surveillait l’arrivée des navires, la Casa de las Cadenas… Mais cet intense trafic attira les pirates rendant nécessaire la fortification très bien conservée de la presqu’île. Dans l'Oratoire San Felipe fut signée la première Constitution espagnole.
Installation à l'hôtel sur la côte de Lumière ou à Jerez
Dîner et nuit.

JOUR 3 : SEVILLE
Petit déjeuner à l'hôtel.
Route vers Jerez de la Frontera, capitale andalouse du vin et du cheval, mais aussi berceau du chant flamenco. Les Musulmans l’appelaient « sheries », ce qui aurait donné le nom de Jerez. De la Frontera, lui vient de l’époque de la Reconquista, quand la ville fut frontière entre les royaumes chrétien et maure.
Visite de la bodega GONZALEZ BYASS, plus connue comme BODEGA TIO PEPE. Manuel Maria Gonzalez fonda la cave en 1835 pour élaborer des vins et brandys. Son oncle Pepe (Tío Pepe en espagnol) qui connaissait les secrets de l’élaboration du vin lui conseilla de faire des vins « pâles » car il pensait qu’ils auraient un grand futur. Ils envoyèrent la première production en Angleterre et ce fut un succès. Aujourd’hui, c’est une des marques les plus importantes en Espagne et présente dans plus de 110 pays.
Ces caves forment un ensemble historique et monumental que vous visiterez en petit train. Ce type de bodega est aussi connu comme cathédrale du vin. Vous découvrirez la Real Bodega de La Concha (œuvre de Eiffel), la bodega Los Apostoles (avec des tonneaux de 12.000 litres et le tonneau du Christ de 33.000 litres, la bodega la Constancia et bodega Los Reyes, la tonnellerie, etc. Dégustation.
Visite de l’Ecole Royale Andalouse d’Art Equestre, une des plus importantes en Europe avec Vienne et Saumur et installé dans l’ancienne propriété des Ducs d’Abrantes. Visite des écuries, la sellerie, la bourrellerie, les salons du Palais, le musée de l’Art Équestre et des attelages. Durant la visite, vous assistez également à la séance de dressage journalière.
Déjeuner au restaurant.
Puis route vers Séville.
Installation dans les environs de Séville.
Dîner et nuit.

JOUR 4 : SEVILLE
Petit déjeuner à l'hôtel.
Capitale de l’Andalousie, Séville est universelle depuis des siècles. Assise sur le fleuve Guadalquivir, artère fluviale de l’Andalousie, elle fut conquise tour à tour par les Phéniciens, Grecs, Carthaginois, Romains, Vandales, Wisigoths, Arabes et connut une immense prospérité après la découverte du Nouveau Monde, grâce au commerce qui transita par son port et la Tour de l’Or.

Le matin : Tour panoramique et découverte du Parc Maria Luisa, grands jardins aménagés de pavillon en 1929 pour l’exposition hispano-américaine. Arrêt à la Plaza de España, qui fut le pavillon officiel, pour y admirer ses « azulejos »
Puis visite guidée de Séville avec la Cathédrale, ancienne Grande Mosquée dont il ne reste comme témoins que le Patio de los Naranjos et le minaret plus connu comme La Giralda. Puis promenade dans Santa Cruz, ancien quartier juif, pittoresque avec ses placettes ornées d’orangers et palmiers, ses maisons et palais et leurs grilles ouvragées qui laissent entrevoir d’intimes patios fleuris.
Déjeuner.
Après-midi : temps libre pour le shopping dans les rues animées du centre ou une découverte en liberté ou guidée (avec supplément). Nous vous suggérons la visite des Alcazars Royaux, la Casa de Pilatos, le Musée des Beaux-Arts (peintres sévillans Murillo et Zurbarán), etc.
Retour à l’hôtel
Dîner et nuit.

JOUR 5 : CORDOUE / GRENADE
Petit déjeuner à l'hôtel.
Départ pour Cordoue, qui fut capitale d’Al-Andalus et centre spirituel de l’Andalousie islamique. Au Moyen-Âge, aucune ville d’Occident n’égalait la capitale du Califat Al-Andalus, tant pour sa culture, son niveau de vie, sa richesse, ses savants que pour le raffinement et les fastes de la vie royale.
Visite guidée de la ville de CORDOUE, une des plus belles d'Andalousie sur le bord du fleuve Guadalquivir. Elle doit sa réputation à l'éclat des civilisations chrétienne, juive et musulmane qui, à deux reprises, l'ont élevée au rang de capitale. Visite de la Mosquée cathédrale, la plus grande mosquée du monde après la Mecque. Elle fut commencée au 8e siècle et terminée au 10e siècle. Après la reconquête chrétienne en 1236, une cathédrale baroque fut construite au milieu de la Mosquée.
Ensuite, promenade dans la Juderia, quartier qui abrite de très belles églises et une synagogue du 15e siècle.
Déjeuner.
L’après-midi : route vers Grenade.
En cours de route, arrêt pour visiter un moulin traditionnel d’huile d’olive pour découvrir le processus de fabrication. Dégustation. L’Espagne est le premier producteur mondial d’huile d’olive. Installation à l’hôtel.
Dîner et nuit.

JOUR 6 : GRENADE
Petit déjeuner à l'hôtel.
L’arrivée à Grenade, ville mythique et rebelle, est toujours un moment chargé d’émotions. Ville musulmane durant 8 siècles, elle vit son apogée au XVe siècle avec la construction des Palais de l’Alhambra et des Jardins du Generalife. Malgré leurs tentatives d’en faire une ville chrétienne, les Rois Catholiques n’ont pu faire disparaître sous les églises, couvents et monastères, l’essence même de Grenade où règne toujours une atmosphère exotique, orientale.
“Femme, donne-lui une aumône car il n’y a pas de peine plus grande à Grenade que celle d’être aveugle”
Visite de l'Alhambra, citadelle-palais perchée sur la colline et les jardins Généralife, résidence des sultans de GRENADE. Ces deux monuments sont un témoignage de la domination musulmane en Espagne qui dura 781 ans. L'Alhambra, glorieux paradis terrestre où régnèrent les Rois maures de la dynastie Nasride. C’est là qu’ils s’accrochèrent en dernier lieu pour sauver leur pouvoir en Espagne. Les Palais Nasrides (palais d’hiver), la Alcazaba, le Generalife, le « Jardin des Elevés », ancienne résidence d’été, le Palais Charles-Quint. Après la Reconquête Chrétienne en 1492, furent construits le Palais de Charles-Quint, une église et un couvent, posadas. Entre rêve et réalité, vous serez transportés à travers cet ensemble de palais, forteresses et jardins où les fontaines jaillissent de toutes parts.

Attention depuis 2017, il devient de plus en plus compliqué d'obtenir des entrées à L'Alhambra contenant l'accès au Palais des Nasrides, aux jardins du Generalife et à l'Alcazaba. Dans ce cas est prévu une visite de la ville de Grenade.
Déjeuner au restaurant.
L’après-midi promenade dans le pittoresque quartier maure de l’Albayzzin situé sur la colline face à l’Alhambra. Vous tomberez sous le charme de ses ruelles, placettes, belvédères, jardins suspendus.
Retour à l'hôtel.
Dîner et nuit.

JOUR 7 : EXCURSION AUX ALPUJARRAS
Petit-déjeuner à l’hôtel.
Région classée par l'UNESCO "Réserve de la biosphère”, pour sa flore, sa faune, ses paysages. Elle est située sur le versant sud des montagnes de Sierra Nevada (aujourd’hui déclarée Parc National) dont le pic Mulhacen est le plus haut de la Péninsule (3483m) et à quelques pas des plantations tropicales la côte grenadine.
Elle fut la « Terre de la Soie » des Maures qui exportaient dans tout le bassin méditerranéen leur soie réputée de grande qualité. Après l’achèvement de la Reconquête Catholique à Grenade en 1492, les Alpujarras furent le dernier refuge des Maures en Espagne jusqu’à leur expulsion définitive en 1568. L’architecture de ses villages accrochés à la montagne rappelle étrangement le style berbère de l’Atlas au Maroc.
Randonnée entre 2 villages. Découverte du mode de construction traditionnel des maisons, visite d’une sècherie de jambons, principale activité de la région (avec dégustation d’une tapa et du jeune vin du terroir).
Déjeuner typique de la région au restaurant en cours de route.
Installation à l'hôtel sur la Costa del Sol ou Costa Tropical
Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 8 : MALAGA / PARIS
Petit déjeuner à l'hôtel.
Transfert à l'aéroport de MALAGA. Assistance aux formalités d'enregistrement. Embarquement et envol à destination de PARIS. Arrivée à PARIS.